Ange Bastiani

Ange Bastiani est le principal nom de plume de Victor Marie Lepage (1918-Toulon, 1977-Paris), polygraphe acharné qui édita ses polars sous ce nom. On lui connaît aussi les pseudos de Maurice Raphaël, Ralph Bertis, Zep Cassini, Vic Corlier, Luigi Da Costa, Ange Gabrielli ou Victor Saint-Victor.

Ange Bastiani / Maurice Raphaël est le brouilleur de pistes par excellence. Son parcours littéraire le promène des petits cercles germanopratins d’après-guerre et d’avant-garde aux kiosques à polars bon marché des années 70, en passant par la case Série Noire de Marcel Duhamel, sans compter mille zigzags vers des territoires troubles et troublants, terrains vagues et « places to be » de l’époque, au gré des aléas financiers.

Remarqué et préfacé par Raymond Guérin, il avait débuté magnifiquement au Scorpion sous le pseudonyme de Maurice Raphaël et enchaîné plusieurs textes assourdissants, certains réédités par Le Tout sur le Tout, le Dilettante, Cent pages ou l’Esprit des Péninsules.

Il est un des personnages du roman de Modiano Dans le café de la jeunesse perdue (2007).

Ange-Bastiani
BASTIANI-COUVERTURE