Jean Richepin

Jean Richepin (1849-1926), avant de connaître la gloire de poète avec La Chanson des GueuxCaresses et Blasphèmes, la renommée de romancier avec La Glu ou le succès au théâtre avec Le Chemineau, fut soldat, journaliste, professeur, matelot et docker (à Bordeaux). Rentré dans le rang après s’être « foutu de tout » (Léon Bloy), il finit à l’Académie Française, bien longtemps après l’écriture des Morts bizarres (1877), du Coin des fous et de Cauchemars, ses trois recueils horrifiques.

richepin
RICHEPIN2016-COUVERTURE RICHEPIN2-COUVERTURE