Gabriele D’Annunzio

Gabriele D’Annunzio (1863-1938) a marqué durablement les Lettres italiennes par son génie fiévreux, sa sensualité exacerbée et son égotisme exalté. Poète, dramaturge, il connut la gloire avec ses romans L’Enfant de volupté, Le Triomphe de la mortet Le Feu avant de s’embarquer dans des aventures de condottiere qui en firent une légende parfois vite caricaturée. Son souci de faire de sa vie une œuvre d’art masque trop souvent les beautés d’une œuvre qui reste à redécouvrir. C’est durant son exil français qu’il écrivit La Léda sans cygne (1916).

 

« Il est certainement dans l’ensemble de son œuvre le plus grand artiste que l’Italie moderne ait possédé, et l’un des plus grands qui aient jamais existé. »

Marguerite Yourcenar

dannunzio
COUVERTURE-D'ANNUNZIO