Didier da Silva

Didier da Silva est né en 1973 et réclame un peu de patience, la date de sa mort sera précisée dans une édition ultérieure.

Il a été critique et il travaille parfois pour le théâtre. L’ironie du sort est son cinquième livre après Hoffmann à Tôkyô (Naïve, 2007) ; Treize mille jours moins un (Laureli, 2008) ; L’Automne Zéro Neuf (Laureli, 2010) ; et avec François Matton, Une petite forme (P.O.L, 2011). Il anime un blog Danse de travers, et joue du piano. Son dernier livre est paru chez Hélium : Louange et épuisement d’un jour sans fin.

Photo © Irene Camargo de Staal

didier-da-silva
DASILVA-COUVERTURE