DSC_3358-2-72-e1353275694153

Legrand broie du rien

Un auteur inconnu au catalogue de L’Arbre vengeur est assez rare pour qu’on en parle  tôt. Si le nom d’Arnaud Legrand peut et doit évoquer quelque chose aux amateurs de guitare vintage dont il est un des spécialistes, il ne dira rien en revanche jusqu’en février aux amateurs de littérature. C’est en effet durant ce mois que paraîtra son premier recueil, Sans-suite suivi de Rien, un carrousel surprenant de textes brefs aux mélodies acérées où seront convoqués fantômes intimes et célèbres, cordes raides et cordes de guitare, petits riens qui, accumulés, forment une partition où l’élégant le dispute au furieux. Mais nous en reparlerons.