Camille Lemonnier

Écrivain sulfureux et hors-norme, parangon du naturalisme d’outre-Quiévrain, « Maréchal des Lettres » pour les uns, « Macaque flamboyant » pour les autres, Camille Lemonnier (1844-1913), né à Ixelles du mariage d’un Wallon et d’une Flamande, est un géant des lettres belges. À la charnière des siècles et à l’intersection des grands mouvements artistiques de son temps, son œuvre regorge de romans fiévreux où le vernis des convenances craque sous la poussée des instincts bestiaux, (Un Mâle en 1881), où les ouvriers expriment leur révolte dans la langue tripière des corons et des aciéries (Happe-chair, 1886), où les nantis agonisent dans un crépuscule aussi douloureux que lamentable (La Fin des bourgeois, 1892).

lemonnier
LEMONNIER-COUVERTURE