faconnageaccueil__091041100_1916_12032014

On réimprime !

Le doux verbe que ce verbe-là… Michel Bernanos aurait donc retrouvé des lecteurs ? On peut le penser en réalisant qu’une nouvelle génération de libraires s’est emparé de La montagne morte de la vie republié en janvier par nos soins attentifs et que ce livre stupéfiant a été conseillé, mis en lumière voire en avant. Moins d’un an après sa sortie, nous le réimprimons, espérant pour lui ce statut enviable de livre de fonds. Autre désespéré magnifique, Jean-Pierre Martinet semble gagner, mois après mois, année après année, une reconnaissance (dont il se contrefout, on est bien d’accord). En témoigne cette quatrième édition de La grande vie, augmentée d’une préface inédite de Denis Lavant, que nous réimprimons aussi, un peu exaltés (mais pas trop), trois mois après sa sortie.