Yanette Delétang-Tardif

Yanette Delétang-Tardif (1902-1976) est surtout connue comme poète, proche de l’École de Rochefort où se distingua notamment René-Guy Cadou. Prix Mallarmé pour l’ensemble de son œuvre, prix Renée-Vivien de la SGDL pour Sept chants royaux, elle s’inspira de Nerval et des Romantiques allemands.
Elle a peu pratiqué la prose, a tâté parfois de la traduction, composant un seul roman, Les Séquestrés, paru à la Table ronde en 1945, qu’on peut qualifier de chef-d’œuvre inconnu.

yanette-couv