dessin Lejonc-1

Un plaisir microbien

On imagine trop souvent les auteurs de science fiction ou de fantastique pétris de l’esprit de sérieux, et c’est assez vrai… L’humour est rare dans les contrées anticipatrices et visionnaires car on ne rit pas dans le futur ou aux frontières de la peur. Et pourtant, le fameux Maurice Renard, qu’on qualifie volontiers de pape du « merveilleux scientifique », n’a pas hésité, quand il a imaginé la plongée vertigineuse d’un malheureux dans le monde des microbes, à enrober son histoire d’ironie et de fiel, provoquant le rire où on attendrait le bizarre. Avec Un homme chez les microbes, il a réussi un sacré pari : le comique et la profondeur. Un livre exhumé qui mérite de ne pas échapper au macroscope des lecteurs qui ressort aujourd’hui. Avec en prime une préface cocasse de Claro !