CLIQUEZ SUR L'IMAGE
POUR FEUILLETER LE LIVRE

Sueur de Sang (éd. 2019)

Léon Bloy

  • > Préface de Joseph Royer
  • > Couverture de François Ayroles / Illustrations intérieures de Cécile Noguès

Léon Bloy sait parfaitement désobliger son monde – on l’aime pour ça – et il atteint des sommets quand il raconte la guerre de 1870 qu’il a vécue de l’intérieur, engagé dans les combats contre des Prussiens dont il fait une peinture monstrueuse et tellement excessive que son outrance sidère et amuse.

En quelques contes noir foncé aux titres évocateurs, l’auteur des Histoires désobligeantes fait entrer ce conflit honteux dans la littérature au côté des nouvelles de Maupassant. C’est rude, souvent très drôle, à la limite de l’expressionisme, c’est surtout furieux à l’envi, déployant un style baroque qui contraste avec des situations dont le cocasse n’a d’égal que le sordide.

Cent cinquante ans plus tard, cette frénésie a conservé une force qui explique qu’on relit toujours avec un étrange plaisir ce conteur inquiétant.

Un livre sanglant certes, mais jamais suant…


PRESSE
PRESSE