Quinzinzinzili-Le-bacille1

bacille presse 01

“Un récit habilement mené, touchante mise en scène de la solitude due à l’altérité incomprise, et dont certains accents possèdent un écho étrangement contemporain.”

Quinzinzinzili
février 2012