FAJARDO-COUVERTURE-AR
CLIQUEZ SUR L'IMAGE
POUR FEUILLETER LE LIVRE

La conscience de l’ultime limite

Carlos Calderón Fajardo

Inventer un crime pour occuper la page blanche d’un quotidien : belle tentation et coup de maître pour Calderón, pigiste en mal de gloire littéraire qui se retrouve pris au piège de son idée. Car le succès de son meurtre insolite « Le musicien assassiné et la belle au bois dormant », accompagné de photos truquées, l’entraîne dans une pente dangereuse, l’obligeant à inventer de nouveaux faits divers extravagants avant d’être confronté à l’insaisissable Dompteur de mouches, qui lui raconte ses propres crimes et lui lance un défi.

Roman gothique qui joue des extrêmes, texte à double fond qui évoque un pays dévoré par la violence, labyrinthe fantastique jouant avec les mauvais genres, La Conscience est considéré comme l’un des meilleurs romans noirs péruviens, et nous plonge dans l’inquiétante étrangeté de l’Amérique du Sud.


PRESSE
PRESSE