CLIQUEZ SUR L'IMAGE
POUR FEUILLETER LE LIVRE

Ouvrage à paraître, épuisé ou indisponible à la vente sur internet…

Aubervilliers

Léon Bonneff

À deux pas des boulevards dits modernes, la révolution industrielle continue ses ravages à l’aube du XX° siècle. On y survit, on y crève dans les effluves d’un capitalisme, impitoyable pour des êtres humains trimant à en mourir à deux pas des champs et des vergers. Car Aubervilliers est une ville double, d’un côté celle des horticulteurs qui fournissent les fleurs à la Capitale voisine, de l’autre la cité industrielle et polluée dans laquelle s’échine un prolétariat malmené. Avec un art du portait saisissant et une technique de romancier, Bonneff nous introduit dans ce monde des parias et des oubliés du progrès où la solidarité peut vite devenir colère. Il donne une voix à ceux

« Pas une page qui ne dise cette sordide alchimie par laquelle les débauches d’efforts, les douleurs irisant les muscles, les ruissellements de sueur, les morsures de la chimie sur les viscères, se subliment en quelques pièces de monnaie vite sacrifiées à l’appétit aiguisé par l’effort. »
Didier Daeninckx