Singeries

Franz Bartelt

Quand le jeune Youpe Laboume débarque en cours d’année dans la classe de Mlle Cochon, personne ne le trouve bizarre, d’autant qu’il manifeste aussitôt des qualités d’écolier modèle. L’institutrice découvre cependant vite pourquoi ce bon élève change d’établissement plus qu’il n’est raisonnable : au premier compliment qu’elle lui adresse le voilà qui entre dans une transe incontrôlable le propulsant aux quatre coins de la salle. Son camarade de pupitre, Émile Cacasse, plutôt habitué à se laisser oublier loin du tableau, se lie bientôt d’amitié avec ce singulier et bondissant garçon affamé de savoir et pénètre dans l’univers des Laboume, acrobates déclassés qu’il va essayer de tirer de la mouise et du saucisson d’âne.
Si l’on retrouve dans ces pages sautillantes l’inimitable verve de Franz Bartelt, seul écrivain capable d’imaginer un numéro de « danse molle », on y découvrira un monde enfantin dont la douceur et la naïveté viennent tempérer des singeries qui nous font bondir de joie.