Pantois

« Le lendemain du drame, les journaux australiens de 1898 titrèrent: «Un crime diabolique, une histoire atroce, détails complets». Du jamais-vu, en effet, dans le bush: deux soeurs et un frère violés, assassinés avec une sauvagerie rare, au lendemain de Noël. Soixante ans plus tard, sur son lit de mort, un voisin s’accuse du massacre. Aveu suscité par l’extrême-onction, délire des derniers instants? L’un des frères des victimes raconte, à sa manière, cette tragédie vraie, qui n’a jamais été élucidée. L’auteur, Rodney Hall, a gardé les noms et les lieux, modifiant seulement l’apparence physique des personnages, leur psychologie, les conversations et les mobiles. Luxuriant et barbare, comme l’indique son titre, ce livre est un choc d’images; sur une famille (de 10 enfants) à la Caldwell fond soudain une violence à la «Mad Max». «Tellement superbe, a dit Salman Rushdie, qu’on voudrait l’avoir écrit.» Ce roman heurte, provoque, laisse pantois. Un chef-d’œuvre inconnu à découvrir d’urgence. » Michel Grisolia dans L’Express