CLIQUEZ SUR L'IMAGE
POUR FEUILLETER LE LIVRE

Le jardin enfumé

Gilbert Keith Chesterton

  • > Traduit de l’anglais par Marc Voline
  • > Préface de François Rivière
  • > Couverture de Nicolas Etienne

On peut aveuglément se fier à Borges quand il déclare que Chesterton est le premier écrivain de notre temps, et on doit le croire lorsqu’il loue son génie de l’invention, sa virtuosité, son imagination visuelle.
Ce « Grand Voyant de l’Invisible » (F. Rivière) qui se rit des convenances et des règles aime brouiller les pistes comme dans les trois nouvelles de ce recueil, qui combinent ambiance merveilleuse et registre policier.

Surdoué de l’épure, audacieux dans ses digressions, révolutionnaire dans sa vision de notre monde, Chesterton possède ce don de provoquer le plaisir en chatouillant notre intelligence.
Indémodable, le voilà dans notre siècle plus actuel que jamais. Ces trois joyaux dénichés dans sa collection de chefs-d’œuvre le prouveront aux chanceux qui vont enfin le découvrir et le confirmeront à ceux qui connaissent depuis longtemps son importance dans la littérature anglaise.


PRESSE
PRESSE