CLIQUEZ SUR L'IMAGE
POUR FEUILLETER LE LIVRE

Un Raskolnikoff

Emmanuel Bove

Avec ce court roman obsédant, Bove rend hommage au roman russe et nous rappelle ses origines slaves en imaginant un coupable obsédé par l’aveu d’un crime que nous ne connaîtrons pas, flanquée d’une Violette dont la plus grande misère est l’incapacité à comprendre les fluctuations de l’homme qu’elle accompagne. Il revient à ces figures qui traversent son œuvre, désespérés qui veulent payer pour des fautes qu’ils ne sont pas sûrs d’avoir commises, jugés pour des crimes qu’ils sont prêts à avouer, coupables surtout de supporter leur misère en osant élever la voix. Personnage fugace, Changarnier est une des plus belles figures de l’univers bovien, un récalcitrant pathétique qui ose crier sa misère en exigeant un respect dérisoire. Un Bove pour le cœur.