MARTINET2017-COUVERTURE-maq3-2

Petit mais costaud

C’est sans doute le plus court des livres de notre catalogue. Il a longtemps été rouge, parfois barré d’un bandeau noir. Le plus court mais pas le moins estomaquant. L’auteur de Jérôme y montre un aspect tout aussi noir de son œuvre extraordinaire mais sur un mode comique : morbide, provocateur, grotesque, La grande vie de Jean-Pierre Martinet a signé la redécouverte de ce monstre oublié de la littérature finissante du XX° siècle. Nous le rééditerons en juin avec une préface de Denis Lavant qui l’interpréta sur scène (il obtint pour cela le Grand Prix de l’Humour Noir) et il rejoindra la collection L’Alambic d’Eric Dussert, son préfacier qui deviendra son postfacier…