Édition pirate pour des neurasthéniques

Quel plaisir de découvrir que René Dalize, plus que méconnu, est désormais édité en Italie où son roman Le club des neurasthéniques vient de paraître chez Elliot Edizioni après avoir été mis au jour il y a quelques années dans la collection L’Alambic qui s’offrit ainsi, un siècle après la mort de l’auteur, un inédit absolu. Quel déplaisir de constater dans le même temps que le « droit d’invention » que peut revendiquer son découvreur, Eric Dussert, a été piétiné, l’éditeur italien négligeant de nous prévenir d’une part et de négocier une cession d’autre part. Légèreté des mœurs éditoriales. Espérons régler ce petit désagrément bientôt.