Vsevolod Garchine

Vsevolod Garchine est né en 1855 en Ukraine. Divorcée, sa mère l’emmène en 1863 à Saint-Pétersbourg, où il fréquente le lycée de 1864 à 1874. Inscrit à l’École des Mines, il ne deviendra jamais ingénieur. Quoique pacifiste il se porte volontaire durant la guerre russo-turque de 1877 pendant laquelle il est blessé, ce qui le marquera durablement et ébranlera son psychisme. Ses expériences militaires lui fournissent la base de ses premiers textes, dont Quatre jours, monologue intérieur d’un soldat laissé pour mort sur le champ de bataille face à la dépouille du Turc qu’il vient de tuer.

Il entre aux Chemins de fer, ne parvenant pas à vivre de sa plume, et épouse une femme médecin, Nadejda Mikhaïlovna. Le succès rencontré dès ses premières publications ne le mettent pas à l’abri des premiers accès de folie qui le tourmenteront tout au long de sa brève existence. Le 31 mars 1888, à 33 ans, en état de profonde dépression, il se suicide en sautant dans l’escalier de l’immeuble pétersbourgeois dont il occupait le cinquième étage. Il meurt de ses blessures le 5 avril.

Il est enterré à la Passerelle des écrivains du cimetière Volkovo de Saint-Pétersbourg.

Garshin
GARCHINE-COUVERTURE-AR