Octave Mirbeau

Octave Mirbeau (1848-1917), journaliste, pamphlétaire, critique d’art, romancier et auteur dramatique est une des figures les plus originales de la Belle Époque. Il a imposé avec Le Jardin des SupplicesLe journal d’une femme de chambreLes Vingt-et-un jours d’un neurasthénique, ses nombreux contes ou ses pièces, dont Les Affaires sont les Affaires, sa voix d’écrivain engagé, libertaire et individualiste. Rejetant le naturalisme, l’académisme et le symbolisme, il a frayé sa voie entre l’impressionnisme et l’expressionnisme, découvrant sans cesse les peintres et les écrivains qui allaient marquer leur temps.

 

« Jules Renard disait de Mirbeau : « Mirbeau se lève triste et se couche furieux. » Et c’était vrai. Triste, il l’était à son réveil en pensant aux injustices qui allaient se commettre – furieux en se couchant, il l’était de ne pas les avoir toutes réparées. Il faut avouer d’ailleurs que cet état d’indignation dans lequel il vivait favorisait singulièrement ses éclats magnifiques. »

Sacha Guitry

Mirbeau
MIRBEAU-COUVERTURE Couv-Mirbeau